• * CHEVALIER Jean-Baptiste

    Jean-Baptiste  CHEVALIER

     

    Né le 26 septembre 1761 à Moreuil (Somme)

    Mort le 20 juin 1830

    Fils de Jean Chevalier et de Marguerite Gru

     

    * CHEVALIER  Jean-Baptiste

    Chef de bataillon

    Chef d'état-major et commandant d'armes

    Chevalier de l'Empire

    Aigle d'argent

    Chevalier de la Légion d'honneur

     

    * CHEVALIER  Jean-Baptiste

    Entré au service le 11 juin 1780 au régiment de Conty-dragons, congédié le 11 août 1788.

    Premier-lieutenant du 7ème bataillon de la Somme le 15 octobre 1792.

    Chef du 3ème bataillon de la 197ème demi-brigade le 18 messidor an II, puis chef du 58ème régiment le 7 vendémiaire an V.

    Il fait campagne de 1792 à l'an IX aux armées du Nord, d'Angleterre, des Côtes de l'Océan, de l'Ouest et d'Italie.

    Blessé d'un coup de feu à la jambe droite le 28 octobre 1793 à Cossé et Craon (Mayenne).

    Mis à la suite avec traitement le 29 nivôse an XI.

    Remis en activité comme chef de bataillon-adjoint à l'état-major général de l'armée du Portugal le 14 novembre 1808.

    Passé adjoint à l'état-major général du 8ème corps d'armée d'Espagne le 16 décembre 1808, puis chef d'état-major de la place de Madrid le 21 février 1809.

    Nommé chevalier de la Légion d'honneur le 15 juillet 1809.

    * CHEVALIER  Jean-Baptiste

    Il est blessé à Aucagna (Espagne) le 14 avril 1812, côte foncée et forte contusion aux reins.

    Mis à la disposition du ministre de la guerre le 12 juin 1813.

    Une fois rentré en France, il est nommé commandant d'armes à Vincennes le 9 février 1814 puis à Château-Thierry le 22 mai 1814, il fait la campagne de France.

    Mis en demi-solde en attendant une affectation le 1 janvier 1815.

    Mis à la disposition du général-commandant le département de Seine-et-Marne le 12 mars 1815.

    Suite à la fuite du grand quartier général à Orléans le 6 juillet 1815, il est envoyé à Poitiers en attendant une affirmation le 13 juillet.

    Renvoyé dans ses foyers pour y jouir de son traitement le 5 août 1815.

    Le conseil atteste que cet officier supérieur s'est comporté en brave tout le temps qu'il a servi et même commandé le corps pendant 6 mois, qu'il s'est conduit avec distinction, que c'est un excellent militaire, digne d'attention...

    * Lettre à l'Empereur datée du 12 juin 1809

    * CHEVALIER  Jean-Baptiste


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :