• *Colonel JULLIAC de MANELLE

    JULLIAC de MANELLE Louis-François de .
    connu aussi sous le nom de :DEMANELLE

    né le 14 octobre 1776 à Saint-Blimont  (Somme)

    Marié en 1797 à Gauville(80) avec Anne-Charlotte de Fautereau (1773-1813)

    *Colonel JULLIAC de MANELLE

    blason de Saint-Blimont


    mort le 10 novembre 1805 à l'hôpital de Vérone des suites de ses blessures au combat de Caldiéro (Italie). 

     

    *Colonel JULLIAC de MANELLEcliquer pour agrandir.

     

    Sépulture de son père Louis-François de Julliac de Manelle, colonel de cavalerie, au cimetière de St Blimont.

     

    Colonel du 2ème régiment d'artillerie à pied  

    *Colonel JULLIAC de MANELLE                            

     

    Officier de la Légion d'honneur

    *Colonel JULLIAC de MANELLE

     *Fils de Louis-François de Julliac de Manelle (écuyer, colonel de cavalerie et maire de St Blimont) et de Louise de Mercastel.

    Il entra le 1er septembre 1792 comme élève sous-lieutenant d'artillerie à l'école de Châlons,il en sort le 1er juin 1793 avec le grade de lieutenant en second.
    Il passa au 1er rgt d'artillerie à pied et fit la campagne de 1793 aux armées de la Moselle et des Ardennes sous les ordres des généraux Beurnonville et Moreau,fut nommé lieutenant en premier le 22 frimaire an II et capitaine le 27 thermidor.
    Sa brillante conduite aux armées du Midi,d'Italie,de Sambre et Meuse,du Nord de l'an II à l'an V,le fit particulièrement remarquer des généraux sous les ordres desquels il avait servi et qui le signalèrent plusieurs fois à l'ordre de l'armée.
    Il donna de grandes preuves de valeur pendant les campagnes des ans VI et VII en Italie et fut nommé chef de bataillon pour sa brillante conduite à l'affaire du 16 germinal an VII devant Vérone.
    Confirmé dans ce grade le 8 fructidor,il se distingua de nouveau pendant la campagne suivante,il passa le 7 frimaire an IX dans le 7ème rgt d'artillerie à pied et fut envoyé à Saint-Domingue le 1er pluviose an X en qualité de sous-dircteur d'artillerie.
    Le général en chef Leclerc voulant récompenser ses services importants,lui délivra le 14 prairial an X le brevet provisoire de chef de brigade.
    De retour en France le 28 vendémiaire an XI,il fut momentanément employé comme sous-directeur à Dieppe.
    Confirmé dans son grade le 28 germinal an XI,il alla prendre le commandement du 2ème rgt d'artllerie à pied que le Premier Consul lui avait réservé.
    Il reçut le 23 vendémiaire an XII la Légion d'honneur et fut nommé officier de cet ordre le 25 prairial suivant.
    Le courage et les talents qu'il développa au début de la campagne de l'an XIV faisaient présager pour le jeune colonel un brillant avenir,lorsque blessé d'un coup de feu à la main droite à la bataille de Caldiéro le 8 brumaire,il se vit forcé de quitter le champ de bataille,atteint du tétanos peu de jours après,il succomba à cette maladie le 10 du mois de novembre 1805,l'armée le pleura....

    Bonaparte remarqua le courage et l'esprit chevaleresque de ce jeune colonel avec qui il partagea parfois sa table, honneur qu'il n'offra que rarement à ses maréchaux.

    *Colonel JULLIAC de MANELLE



    sources: Fastes de la Légion d'honneur,biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :