• * FERTEL Jean-Baptiste

    Jean-Baptiste  FERTEL

     

    Né le 25 mars 1756 à Saint-Aubin-les-Amiénois (Somme)

    de nos jours Saint-Aubin-Montenois

    Mort le 16 avril 1832 à Orléans

     

    Major dans l'infanterie

    Chevalier de la Légion d'honneur

     

    Il entre au service comme soldat dans le régiment de dragons de Noailles le 18 octobre 1777, il y fut brigadier en 1782 et obtint son congé le 26 octobre 1785.

    Elu capitaine le 18 octobre 1792 dans le 27ème bataillon des réserves d'infanterie.

    Il rejoignit l'armée du Nord dès le commencement de la guerre, pendant la campagne de l'an II, à Pontamarch il résista avec 600 hommes à une colonne de plus de 4000 Autrichiens, ce qui donna le temps à l'armée d'effectuer sa retraite.

    Nommé chef de bataillon à l'armée de l'Ouest le 20 brumaire an III, il fut ensuite envoyé en Italie en l'an V et se trouva le 22 brumaire à l'affaire de Saint Martin où il fit des prodiges de valeur.

    * FERTEL  Jean-Baptiste

    Blessé d'un coup de feu à Arcole le 25 du même mois, il ne voulut quitter le champ de bataille que lorsque épuisé par la perte de son sang, il tomba dans las bras de ses soldats.

    * FERTEL  Jean-Baptiste

    De retour en France, il fut employé en Vendée.

    Il retourna en Italie en l'an VIII avec l'armée de réserve, il combattit au passage du Pô où avec 5 compagnies, il soutint pendant toute la journée le feu de 1500 Autrichiens, il leur fit plus de 200 prisonniers et facilita ainsi le passage de sa division.

    A Marengo, il reçut une balle dans la tête et resta avec ses troupes, refusant de se faire panser jusqu'au moment où la victoire fut acquise.

    Membre de la Légion d'honneur le 25 prairial an XII au camp de Saint-Omer, il servit dans l'intérieur jusqu'à la fin de 1806.

    * FERTEL  Jean-Baptiste

    Il fit la campagne de 1807 avec le 5ème corps de la Grande Armée, il commanda le 5ème rgt provisoire de manière à mériter les éloges du maréchal Berthier lors de son passage à Berlin.

    Il fut promu major du 57ème rgt d'infanterie de ligne le 6 septembre 1808, il en eut le commandement durant la campagne de l'Escaut à l'armée du Nord du 19 août au 30 novembre 1809.

    Il prit sa retraite le 4 mars 1810.

    Il meurt à Orléans le 16 avril 1832.

    * FERTEL  Jean-Baptiste


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :