• Général BARBOU D'ESCOURIERES

     

    Gabriel  BARBOU D'ESCOURIERES , parfois orthographié Barbou des Courières

     

    Général de division

    Grand Officier de la Légion d'honneur

    Chevalier de Saint-Louis

    Général  BARBOU D'ESCOURIERES

     

      

    Général  BARBOU D'ESCOURIERES


     

    Né le 23 novembre 1761 à Abbeville

    Décédé le 6 décembre 1827 à Paris  

                                                                         

                                                                   

    Général  BARBOU D'ESCOURIERES                                                                


    Il est le fils d'un capitaine au régiment d'Artois.

    Il s'enrôle comme volontaire dans le même régiment le 14 mai 1779, devient sous-lieutenant 3 ans plus tard, avant de s'embarquer pour la Jamaïque.

    Lieutenant en 1788, il sert dans l'armée du Nord en 1793. Adjudant général, chef de brigade, il est à Fleurus le 26 juin 1794. Général de brigade en 1795, puis de division en 1799, il sert sous le commandement des futurs maréchaux BRUNE , puis AUGEREAU. Il est affecté à l'armée de Batavie jusqu'à sa dissolution en 1801. En 1803 ,il commande la 2ème division du camp d'Utrecht, avant de prendre le commandement supérieur des troupes françaises en Hanovre en1805.

    En 1807, il commande la 1ere division du 2ème corps d'observation de la Gironde sous le général DUPONT. Il est ensuite fait prisonnier à Baylen en 1808, lorsque DUPONT se rend à une armée d'insurgés espagnols. C'est la première défaite d'une armée impériale, qui marque la fin du mythe d'invincibilité de la Grande Armée.

    Général  BARBOU D'ESCOURIERES

    Le 21 septembre, il rejoint Toulon pour prendre le commandement de la 5ème division de l'armée d'Italie sous les ordres du vice-roi Eugène de BEAUHARNAIS. Il résiste victorieusement à Venise face aux Autrichiens de l'archiduc Jean. Il est ensuite assiégé dans Ancône par MURAT, roi de Naples (et traîte à sa patrie), bombardé dans sa citadelle, il capitule le 18 février 1814.

    Rentré en France après la chute de l'Empereur, il est fait chevalier de Saint-Louis puis Grand Officier de la Légion d'Honneur.

    Aux Cent-Jours, il est affecté à la 13ème division militaire, puis est admis à la retraite le 4 septembre 1815, après le retour des Bourbons dans le fourgon des coalisés.

    Heberger image

     

    Il meurt à Paris le 6 décembre 1827 à l'âge de 66 ans.

    Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise

    Son nom est inscrit sut l'Arc de Triomphe.

    Général  BARBOU D'ESCOURIERES

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :