• Général BOYELDIEU Louis-Leger

    Louis-Leger BOYELDIEU

     

    né le 13 août 1774 à Monsures.

    Décédé le  17 août 1815 à Monsures.

     

    Général de division  , Baron d'Empire,

    Commandeur de la Légion d'honneur, chevalier de l'Ordre de Saint-Louis  et de la Couronne de fer.

     

     

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger

    épée,fourreau et ceinturon offerts par ses neveux en 1867 au musée de Picardie

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger

     

     Fils de Louis-Léger ( laboureur) et de Marguerite Ansiaume.

    Entré au service le 2 septembre 1791 au 3ème bataillon de la somme devenu 24ème 1/2 brigade puis 61ème régiment de ligne comme sous-lieutenant, lieutenant le 4 février 1793.

    Affecté aux armées de Sambre et Meuse de 1794 à 1796, d'Italie en 1797 et d'Orient de 1798 à 1801. Il sert sous les ordres du général Desaix aux Pyramides le 21 juillet 1798 et à Aboukir le 2 août 1799 où il est blessé.

    Il sert ensuite sous le commandement du général Friant (son pays) lors de la défaite du lac Madieh où il est de nouveau blessé.

    Il devient chef de bataillon en 1802 et affecté à l'armée des Côtes de l'Océan (1803-1805).

    Le 5 septembre 1805, il intègre le corps d'élite des grenadiers à pied de la Garde, il participe à toutes les batailles, en Autriche, en Prusse et en Pologne entre 1805 et 1806.

    Colonel du 4ème de ligne en 1806 et baron d'Empire en 1808.

    Blessé par un coup de feu à la fesse gauche le 3 février 1807 au passage du pont de Bergfried (Prusse), blessé par un coup de biscayen à l'épaule gauche le 10 juin 1807 à Hellsberg.

    A perdu l'ouie de l'oreille droite par l'explosion d'un obus le 22 mai 1809 à Essling.

    Blessé d'un coup de feu à la cuisse et son cheval tué sous lui, il est fait prisonnier à Wagram le 6 juillet 1809 puis échangé le 1er août.

    Nommé adjudant général dans la Garde avec le rang de général de brigade.

    Affecté dans la Jeune Garde sous les ordres du maréchal Mortier, il sert en Russie, puis en Saxe en 1813, blessé à l'épaule gauche à la bataille de Dresde le 26 août 1813.

     

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger

    Armoiries : au 1er, d'azur à la tour crénelée d'or, surmontée d'un coq d'argent

    au 2ème, des barons militaires

    au 3ème, de gueules au pont de trois arches d'argent

    au 4èle, d'azur au chameau posé d'or.


    Géneral de Division par décret du 7 septembre 1813  et mis en congé de convalescence.

    Il devient chevalier de Saint Louis en juillet en juillet del'année suivante, puis est mis en non activité en septembre.

    Pendant les Cent-Jours, l'Empereur le nomma gouverneur de la ville de Toulon le 12 avril 1815, mais ses blessures ne lui permirent pas d'accepter, il ne s'abusait pas sur son état physique et en effet, peu de mois après il succomba à ses blessures.

    Il  est mort sans postérité à Monsures le 17 août 1815, il avait 41 ans.

    L'inventaire des biens après son décès fut dressé par le notaire de Conty, ses héritiers étaient ses 5 frères et soeurs ou leurs enfants par représentation.

    Son nom est gravé sur l'Arc de Triomphe de L'Etoile à Paris ( 12ème colonne).

     

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger

    Sa sépulture au cimetière de Monsures.

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger

    Général BOYELDIEU  Louis-Leger


  • Commentaires

    1
    lechevalierdelagarde
    Jeudi 4 Octobre 2018 à 23:07
    Certaines des informations sont fausses : il n'avait pas 5 frères et soeurs, mais 6 (le 6e étant un demi-frère, dont je fais partit) - et il avait bel et bien deux enfants, contrairement à ce qui est dit dans votre texte.
    J'ai certains documents hérités de mon grand-père qui prouve ces informations.
      • Lundi 8 Octobre 2018 à 20:35

        Pouvez prendre contact avec moi svp : remy.godbert@orange.fr

      • Hongre Boyeldieu
        Samedi 27 Juillet à 08:47
        Vos informations m'intéressent beaucoup ainsi que vos documents. Bien à vous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :