• Général CARRIERE Louis-Chrétien

    Louis-Chrétien CARRIERE, Baron de BEAUMONT

    Généralement appelé Beaumont ou Beaumont de Carrière 

    Général  CARRIERE  Louis-Chrétien

    Portrait réalisé par Goldy sur Napoléon-Passion

     

    Général de division dans la cavalerie

    Baron d'Empire

    Commandant de la Légion d'honneur et chevalier de la Couronne de fer.



    Né le 14 avril 1771, à Maplacey près de Brouchy, dans la Somme.

    Décédé le 16 décembre 1813 à Metz.

    Général  CARRIERE  Louis-Chrétien

    Armoiries du baron Carrière de Beaumont : coupé ; le premier parti de sinople et de gueules ; le sinople à la pyramide d’argent alaisée ; le gueules au signe des barons militaires ; le second d’argent au sphinx de carnation couché sur une tablette de granit au naturel ; livrées : les couleurs de l’écu ; et le vert dans les bordures seulement.


    Il s'engage le 1er avril 1788 comme simple dragon au régiment des dragons de la Reine, devenu en 1791 le 6ème dragon

    Le 23 novembre 1792, il est nommé sous-lieutenant au 6ème hussards et sert dans l'armée du Nord. Lieutenant le 20 avril 1793, il devient aide de camp du général Alexandre DUMAS le 23 septembre et l'accompagne en Vendée de 1793 à 1796, en Italie de 1796 à 1797, en étant nommé capitaine le 5 octobre 1796. Campagne d'Egypte en 1798-99, il sert dans la province de Gizeh où il s'illustre le 28 juillet 1799. Nommé chef d'escadron le 17 août 1799 et passe au service de MURAT, toujours comme aide de camp. Il le suit en Italie avec l'armée de réserve et se distingue à Verceil le 27 mai 1800, puis à Marengo le 14 juin.

    Chef de brigade le 17 avril 1801, il prend le commandement du 10ème hussards sous Jean LANNES le 1 février 1805 et combat avec panache à Wettingen le 8 octobre, à Amstetten et Austerlitz, ce qui lui vaut d'être nommé général de brigade le 24 décembre 1805.

    Distingué et apprécié par Joachim MURAT qui le nomme premier aide de camp. Il est chargé de s'emparer de Wesel, le 9 mars 1806. On le retrouve ensuite dans toutes les grandes batailles de l'Empire : à Iéna le 14 octobre 1806, où il commande la 3ème division de dragon (5ème, 8ème, 12ème, 16ème et 21ème dragons) qui n'arrive à Apolda que dans la soirée du 14 octobre et participe seulement à la poursuite.

    Le 28 octobre, il est à Prentzlow et devant Dantzig le 14 mai 1807. Pendant la bataille de Friedland, le 14 juin 1807, en remplacement de La Houssaye, il commande la cavalerie légère du 1er corps de la Grande Armée sous BERNADOTTE puis VICTOR.

    En octobre 1808, il est fait baron d'Empire.

    Il est affecté de 1808 à 1811 en Espagne, avec la cavalerie légère (4 régiments), attachée au 1er corps de l'armée d'Espagne de VICTOR. Il se signale tout particulièrement à Uclès le 15 janvier 1809, à Medellin le 28 mars, à Alcabon le 26 juillet, à Talavera où il est blessé le 28 juillet, à Ocana le 19 novembre, au siège de Cadix et à San Pietri le 5 mars 1811.

    Revenu en France à la fin de l'année 1811 ; il commande par intérim la 1ère brigade de la 2ème division de Cuirassiers., puis c'est la campgne de Russie où il dirige une brigade de la division Sébastiani du 2ème corps de cavalerie.

    Il se distingue à Smolensk le 17 août 1812 et à la Moskowa le 7 septmbre 1812.

    . Promu général de division le 4 décembre 1812.

    Au cours des campagnes de Saxe et d'Allemagne, il commande tour à tour la division de la cavalerie légère du 3ème corps sous Michel NEY du 6ème corps sous Nicolas OUDINOT et la 5ème division de grosse cavalerie du 5ème corps. Il charge à Lützen, Leipzig et Hanau.

    Il meurt subitement à Metz le 16 décembre 1813.

    Son nom est inscrit sur l'Arc de triomphe de l'Etoile

    Général  CARRIERE  Louis-Chrétien

    Général  CARRIERE  Louis-Chrétien

    Général  CARRIERE  Louis-Chrétien

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :