• Général d' ESTOURMEL Louis-Marie

     

    Louis-Marie d'ESTOURMEL , marquis

     

    Général d' ESTOURMEL Louis-Marie

     

     

     

    Général d' ESTOURMEL Louis-Marie

    Armoiries de la famille d'Estourmel

    Chevalier de l'Empire

     

    Général de division dans la cavalerie

     

    Officier de la Légion d'honneur et chevalier de Saint-Louis

     

    Député de la Somme

     

     

    Né le 10 mai 1744 château de Suzanne (Somme)

     

    Général d' ESTOURMEL Louis-Marie

     

    mort le 13 décembre 1823 à Paris

     

    fils du marquis Louis-François d'Estourmel et de dame Louise-Françoise-Geneviève Le Veneur

     

    Général d' ESTOURMEL Louis-Marie

     

     

    Entre au service comme mousquetaire le 12 mai 1760, 2ème cornette des chevau-légers d'Orléans le 2 mars 1762, il sert en Allemagne.

     

    Réformé avec les chevau-légers le 5 juin 1763, il devient guidon des gendarmes de Provence en 1765, enseigne en 1770 , mestre de camp en 1771, sous-lieutenant aux gendarmes écossais, mestre de camp au rgt de Conti-dragons en 1776.

     

    Nommé chevalier de Saint-Louis le 20 mars 1778.

     

    Mestre de camp lieutenant commandant le régiment de Royal-Pologne-cavalerie en 1782.

     

    Maréchal de camp en 1784, grand bailli d'épée du Cambraisis en 1788, Chargé de présider à l'examen des canaux de navigation en Artois, Flandre, Hainaut et Cambraisis.

     

    Député de la noblesse du Cambraisis aux Etats-Généraux en 1789, il demanda en 1790 que la religion catholique fut déclarée religion d'état.

     

    Inspecteur général des remontes en 1791.

     

    Nommé lieutenant-général le 6 février 1792 ,il servit à l'armée du Rhin avec le commandement d'une brigade (le général Custine l'accusa d'avoir abandonné Kaiserslautern) .

    Arrêté et mis en accusation le 4 avril 1792 et emprisonné à Péronne puis Amiens, il est remis en liberté environ 1 an après .

    Il prit sa retraite et se retira au château de Suzanne.

     

    Président de l'assemblée du canton de Bray sur Somme fin 1795, destitué en sept 1797,il reprit du service et employé à la commission pour la levée de 40,000 chevaux en 1799.

     

    Réformé le 4 janvier 1800, il est nommé député de la Somme en 1805, réélu en 1811, admis à la retraite de 2482 francs par décret du 30 janvier 1809.

     

    Créé chevalier de l'Empire le 20 septembre 1808.

     

    Chef de légion des gardes nationales de la Somme.

     

    Il adhéra à la déchéance de l'Empereur.

    Louis XVIII l'éleva au grade d'officier de la Légion d'honneur.

     

    Il meurt à Paris le 13 décembre 1823, ses funérailles eurent lieu dans l'église Saint-Sulpice, il est inhumé dans la chapelle Saint-Louis à Suzanne.

    Il avait épousé en 1776 Renée de Galard de Brassac.

    Général d' ESTOURMEL Louis-Marie

    Général d' ESTOURMEL Louis-Marie

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :