• Général DEJEAN Pierre-François-Marie-Auguste

    Pierre-François-Marie-Auguste DEJEAN 

     

    Né le 10 août 1780 à Amiens

    décédé le 17 mars 1845 à Paris.

     

    Général de division dans la cavalerie

    Baron d'Empire, puis comte

    Grand Croix de la Légion d'honneur, Chevalier de Saint-Louis, Pair de France

    Fils du général-comte Jean-François Aimé DEJEAN.  

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste

      

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste



    Il commença  comme aide de camp provisoire de son père en mars 1795 .

    Sous-lieutenant d'infanterie et lieutenant le 5 août 1796, après avoir fait les campagnes de Sambre-et-Meuse, puis du Nord. Affecté à l'armée d'Italie en 1800, il devient capitaine en 1801.

    Il passe au 20ème dragons le 3 octobre 1803 et ne quittera jamais plus la cavalerie qui lui donnera toute la gloire possible . Il fait toutes les campagnes de 1805 à 1808 .Chef d'escadron le 22 novembre 1805.Colonel du 11ème dragons le 13 février 1807 après avoir fait avec la Grande Armée les campagnes d'Austerlitz, d'Iéna et d'Eylau. Affecté ensuite à l'armée d'Espagne de 1808 à 1810, puis au Portugal de 1810 à 1811.

    Baron d'Empire en 1808. Général de brigade le 6 août 1811, il avait 31 ans.

     

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste



    Dans la division MONTBRUN en Espagne jusqu'en décembre 1811 où il passe dans la 5ème division de cuirassiers de l'armée d'Allemagne. Il sert en Russie, puis commande le 1er et le 3ème régiment de lanciers polonais. Aide camp de l'Empereur le 20 février 1813.

    Le 6 août 1813, il commande la 1ère brigade des Gardes d'Honneur et combat en Saxe. Nommé commandant supérieur da la place de Nimègue en décembre 1813. Il organise la levée en masse en Lorraine et se bat à Montereau le 18 février 1814.

    Promu général de division le 23 mars 1814.

    Il est envoyé auprès du roi Joseph à Paris le 30 mars pour lui porter l'ordre de s'opposer à la capitulation, il arrivera trop tard, après la reddition de la ville .

    Chevalier de Saint-Louis en septembre 1814.Il redevient aide de camp de l'Empereur aux Cent-Jours et se bat à Ligny lors de la bataille de Waterloo.

    Exilé, il est autorisé à revenir en 1818 et mis en non activité. Pair de France et comte, à la mort de son père en 1824. Il reprit du service en 1830 en commandant la division de cavalerie de l'armée de Belgique afin d'aider cette jeune nation à se détacher de la pesante tutelle néerlandaise. Il participa au sège d'Anvers.

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste



    Il occupa ensuite le poste d'inspecteur général de cavalerie. Grand-Croix de la Légion d'Honneur le 14 avril 1844. Il a trois enfants dont deux suivront de brillantes carrières militaires. Il acheva sa vie en s'occupant de sa collection d'insectes à partir de laquelle, il établit le "catalogue des coléoptères" .

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste


    Sa sépulture se trouve au Père Lachaise de Paris. Il a donné son nom à une rue et à une caserne d'Amiens. 

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste

    Général DEJEAN  Pierre-François-Marie-Auguste


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :