• * La maison Napoléon à Saint-Riquier

    Maison construite en hommage à l'Empereur Napoléon 1er par l'un de ses soldats : Louis-Joseph PETIT (1792-1863), médaillé de Sainte-Hélène, il combattit dans les rangs de la Grande Armée et fut blessé à Ligny le 16 juin 1815.Après Waterloo, il revint s'installer à Saint-Riquier, commune située près d'Abbeville, il obtint la charge de receveur des contributions indirectes et épousa en 1836 Rose-Aline Lefebvre.

    En 1837, il fit batir cette maison et donna au toit la forme imitant le célèbre chapeau de Napoléon, surmonté d'une statuette représentant l'Empereur. L'originale abimée par les ans fut remplacée à l'identique par une autre sculptée par Léon Lamotte.

    Inaugurée en 1962 en présence de SA le prince Murat représentant S.A.I le prince Napoléon, ainsii que des membres su Souvenir Napoléonien de Picardie

    * La maison Napoléon à Saint-Riquier

    * La maison Napoléon à Saint-Riquier

     


    votre commentaire
  • Village natal du capitaine Charles François dit le "Dromadaire d'Egypte"

    * Ginchy

    * Ginchy

     


    votre commentaire
  • La cléf et la serrure du tombeau de Napoléon 1er aux Invalides furent imaginées et réalisées en 1873 par Hippolyte Forestier de Valines (Somme).

    La forure de la clef et le profil de la tige de broche représentent la croix de la légion d'honneur.

    Le panneton de la clef est en forme de N

    * Serrure du tombeau de Napoléon 1er

    * Serrure du tombeau de Napoléon 1er

    * Serrure du tombeau de Napoléon 1er

     


    votre commentaire
  • A l'occasion du mariage de Napoléon 1er avec Marie-Louise, 6000 militaires en retraite ont reçu une dot pour se marier avec une jeune fille vertueuse de leur commune, décret du 25 mars 1810..

    Pour en bénéficier, ceux-ci devaient répondre à plusieurs critères dont celui d'être en retraite et d'avoir participé au moins à une campagne.

    La dot accordée était d'un montant de 1200 francs pour Paris et de 600 francs pour le reste de l'Empire.

    La base de données comporte à ce jour 1648 mariages.

    25 mariages le furent dans la Somme : 9 à Amiens, 2 à Abbeville, 2 à Montdidier, 2 à Picquigny, 2 à Péronne, 1 à Corbie, 1 à Nesle, 1 à Roisel, 1 à Oisemont, 1 à Crécy, 1 à Bray sur Somme, 1 à Bray les Mareuil et 1 à Fresnoy au Val.

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Péronne le 28 juin 1815

    * Le duc de Wellington fâché.

    Il ne lui a pas suffi de battre sèchement Napoléon 1er à Waterloo le 18 juin 1815, il a encore fallu qu'il s'offre la ville de Péronne, juste parce qu'il était vexé.

    Arthur Wellesley, premier duc de Wellington, passe devant la ville le 28 juin 1815, les portes sont fermées et la cité ne veut pas des Anglais.

    Un artilleur a envoyé un coup de canon en direction de Wellington, fâché il a alors assiégé la ville pendant quelques heures...

    La capitulation a été rapide et les Britanniques ont alors occupé Péronne.

    Dans le sillage du duc, d'autres personnages célèbres sont venus, ainsi Louis XVIII et le tsar Nicolas II le 30 juin de la même année, mais le petit roi de France n'a pas apprécié que la foule crie : "Vive l'empereur", il a préféré aller un peu plus loin à Roye où il a été accueilli sous les vivats et les "Vive le roi" .

    * Le duc de Wellington fâché.

    Arthur Wellesley, duc de Wellington.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique