• * L'amiral PERREE Jean-Baptiste

    Jean-Baptiste-Emmanuel  PERREE

    L'amiral  PERREE Jean-Baptiste

     

     Né le 29 avril 1763 à Saint-Valéry sur Somme

    L'amiral  PERREE Jean-Baptiste

    Décédé le 18 février 1800 au large de La Valette (île de Malte)

    * L'amiral  PERREE Jean-Baptiste 

     

     Contre-amiral

    L'amiral  PERREE Jean-Baptiste


    Fils de François-Louis Perrée (maître de navire) et de Marie-Marguerite Lenglacé


    En 1792, il épousa en la chapelle de La Ferté, Marie-Françoise Ravin.

    Veuve, elle habitait à St Valery en l'an XI, puis à Chateaulin (Finistère) en 1827.


    Fils d'une famille de marins,il embarque comme mousse au cabotage à l'âge de douze ans,en 1773.
    Il navigue sur les bâtiments de l'état et du commerce comme novice,timonier,puis aide-pilote,lieutenant et second capitaine jusqu'en 1793.


    Il s'engage dans la marine militaire et devient enseigne de vaisseau,puis lieutenant de vaisseau provisoire le 17 mai 1793,il passera capitaine de vaisseau le 8 novembre 1794 avec le commandement de la Proserpine, il fait 75 prises sur l'ennemi avec cette frégate,qu'il amène dans le port de Brest.

    Il croise dans la Méditerranée entre Toulon et Tunis,prend une frégate et deux corvettes anglaises,25 navires marchands,puis rentre à Toulon le 7 janvier 1795.Nommé chef de division navale le 10 juin 1796, il fait 93 autres prises.
     Il prend part à l'expédition d'Egypte en mai 1798 où il est chargé de suivre l'armée du Nil avec une flotille, il se distingue à Chebreiss le 13 juillet, ce qui lui vaut un sabre d'honneur, les éloges de Bonaparte et le grade de contre-amiral auquel il est nommé le 7 novembre 1798.

    L'amiral  PERREE Jean-Baptiste




    Expédié à Venise,il ramène les objets d'art dont les chevaux de bronze et le lion de Saint-Marc qui figuraient parmi les merveilles de la ville.

     Chargé ensuite de porter à Jaffa les équipages de siège destinés au siège de Saint-Jean d'Acre,il a grand peine à sortir d'Alexandrie au début de 1799 et à ramener sa division en France en juin 1799,quand il est attaqué par la flotte anglaise.
    Accablé par des forces supérieures,il est fait prisonnier le 19 juin 1799 par l'escadre de Keith forte de 30 navires.
    Echangé peu après,il rentre à Toulon qu'il quitte le 10 février 1800 sur le vaisseau de 74 canons le généreux pour ravitailler Malte.
    Arrivé en vue de l'île,il est attaqué par l'amiral Nelson et ses 5 vaisseaux,il accepte le combat pour permettre aux autres navires de se dérober.
    Il est atteint d'une balle à l'oeil gauche et a la cuisse droite fracassée par un boulet.
    Quand le généreux désemparé fut forcé d'amener son pavillon le 18 février 1800,le contre-amiral Perrée,'l'intrépide Perrée' comme le surnommait Bonaparte, était mort.
     

     

    L'amiral  PERREE Jean-Baptiste

    Plaque sur le tribunal de commerce de St Valery (en fait, il fut tué devant La Valette et inhumé dans l'église Sainte Lucie de Syracuse)

     

     Son sacrifice et le vaillant combat de son vaisseau permettront à ses trois frégates de s'échapper.

    Il fut inhumé le 21 février 1800 à Syracuse dans l'église Sainte-Lucie. Ses armes furent confiées au responsable du couvent pour être suspendues au-dessus de sa tombe, à gauche de l'autel et en face de celle d'un général napolitain.
     

    L'amiral  PERREE Jean-Baptiste

    Son vaisseau ' le Généreux' est envoyé en Angleterre où il servira de prison( les fameux pontons anglais) à Plymouth, il sera démoli en 1816.

     

    Son nom est inscrit sur l'Arc de Triomphe de l'Etoile.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :