• * Lieutenant-colonel SOURDIAUX

    Charles-Xavier  SOURDIAUX

     

    * Lieutenant-colonel SOURDIAUX 

    Né le 4 février 1773 à Neuvillette

    Fils de Bernard Sourdiaux (cultivateur) et de Marie-Charlotte Houbart

    Mort le 31 mars 1853 à Doullens

     

    * Lieutenant-colonel SOURDIAUX

    Portrait équestre du colonel Sourdiaux, mis en vente à l'hôtel des ventes de Versailles en 2008.

     

    Lieutenant-colonel de cavalerie

    Chevalier  en 1815 et Officier de la Légion d'honneur en 1819

    Chevalier de Saint-Louis en 1821

    Chevalier de la Couronne de fer d'Autriche en 1813

     

    * Lieutenant-colonel SOURDIAUX

    Ordre de la Couronne de fer

     

    Entré au 1er bataillon de réquisition de Doullens le 25 août 1793 et fait campagne à l'armée du Nord.

    Volontaire dans le 20ème régiment de dragons le 15 pluviose an II à l'armée de Nice en l'an III .

    Adjoint provisoire au général Rey à l'armée d'Italie  avec le grade de maréchal des logis le 26 fructidor an IV.

    Nommé sous-lieutenant dans les dragons romains par le général en chef Dallemagne, faisant fonction d'aide-de-camp du général Gouberan le 15 floréal an VI à l'armée de Rome.

    Lieutenant quartier-maître trésorier le 21 fructidor an VI et capitaine le 10 thermidor an VII.

    Il passe dans le régiment des chasseurs à cheval de la légion italique à Dijon le 27 ventôse an VIII jusqu'en 1805.

     De 1806 à 1808, il est au royaume de Naples, en 1809 dans le Tyrol comme aide-de-camp du général Caffarelli

    Passe dans les dragons de la Garde le 18 mai 1810.

    Nommé chef d'escadron au 1er rgt de chasseurs le 20 juillet 1811 et major le 30 décembre 1811.

    En 1813 il est à la Grande armée, il reçoit un coup de pointe et 4 coups de sabre à la tête dans la charge de Peterswald en Bohême le 29 août, où se trouvant entouré par un nombre considérable de cuirassiers russes, il réussit à se dégager.

    Le 30 août, il a son cheval tué sous lui et fut grièvement blessé à la hanche, au bras droit et à la tête, il tomba aux mains de l'ennemi après avoir épuisé toutes les ressources de sa bravoure et de l'honneur.

    Il fait la campagne de Belgique en 1815 avec le 4ème rgt de chevau-légers lanciers.

    * Lieutenant-colonel SOURDIAUX

    * Lieutenant-colonel SOURDIAUX

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :