• * Lieutenant-colonel WERY

    Jean-François-Joseph  WERY

     

    Né le 1 mars 1764 à Mesnil, commune de Mesnil-Martinsart (Somme)

    Fils de Jean-Joseph Wery (cocher chez Mr de Dancourt, seigneur de Mesnil) et de Magdeleine-Josèphe Wetre.

    Mort le 15 mars 1820

     

    * Lieutenant-colonel WERY

     

     

    Major (Lieutenant-colonel) du 6ème régiment de Hussards

    Commandant d'armes

    Chevalier de la Légion d'honneur en 1803

    Chevalier de Saint-Louis en 1815

     

    * Lieutenant-colonel WERY

     

    Entré au service dans le 1er rgt de dragons le 29 avril 1782 jusqu'au 15 juillet 1789.

    Passé dans la garde à cheval soldée de Paris et la 29ème division de gendarmerie jusqu'au 10 février 1793 où il passe sous-lieutenant au 7ème rgt de hussards et lieutenant le 3 juin 1793.

    Capitaine le 20 brumaire an II

    Chef d'escadron le 14 floréal an II

    Blessé de plusieurs coups de sabre le 26 vendémiaire an IV

    * Lieutenant-colonel WERY

    A prit le commandement du régiment à l'affaire du 24 thermidor an IV à laquelle le chef de brigade fut grièvement blessé, il s'est distingué dans ce combat par la manière énergique avec laquelle il a favorisé la retraite de l'avant-garde du corps d'armée du général Oudelet, ayant eut à combattre un ennemi bien supérieur en nombre.

    Il s'est également distingué le 28 fructidor an IV devant Neubourg où il fit un grand nombre de prisonniers aux hussards de Ferdinand.

    Le 13 vendémiaire an V près de Boutzingen, il contribua à faire une perte considérable aux cuirassiers ennemis.

    Le 17 ventôse an VII, il contribua efficacement à la déroute des Autrichiens, le 3 messidor an VIII à la tête de 100 cavaliers, sous les ordres du général Molitor, il força un fort poste ennemi et fit bon nombre de prisonniers.

    Il eut un cheval tué sous lui à la bataille de Winterthur et Zurich le 6 prairial an VIII.

    Blessé par un coup de feu à Felherick le 15 messidor an VIII.

    Il commandait deux escadrons à la bataille de Salzbourg le 23 frimaire an IX où il fut grièvement blessé de plusieurs coups de sabre, il fut laissé pour mort sur le champ de bataille; il reçut de ce fait un sabre d'honneur.

    Nommé major dans le 6ème rgt de hussards le 6 brumaire an XII.

    * Lieutenant-colonel WERY

    Retiré de ce corps avec traitement de non-activité le 15 juin 1808.

    Commissionné par ordre du ministre le 10 septembre 1812 pour aller rejoindre l'état-major général du Prince de Neufchâtel en Russie et servir à la Grande Armée en qualité de commandant d'arme, adjoint au générl commandant la place de !!!! le 10 mars 1813.

    Commandant d'arme à Vittenberg le 15 mars 1813.

    Le 19 octobre 1813 à Leipsick, il a été blessé et fait prisonnier de guerre jusqu'au 15 mai 1814, rentré en France le 6 juin 1814.

    Mis momentanément à la disposition du général commandant le département de Seine et Marne le 13 mars 1815.

    A rejoint l'état-major général du 1er corps après la capitulation le 6 juillet 1815.

    Mis en congé le 16 août 1815 pour se retirer dans ses foyers en demi-solde.

    A fait 33 ans et 11 mois de services.

    Cet officier supérieur a commandé les escadrons du 7 ème hussards pendant 7 campagnes en l'absence du colonel.

    Le Lieutenant-général De La Poype a sollicité en sa faveur la croix d'officier de la Légion d'honneur, demande restée sans être confirmée...

    * Lieutenant-colonel WERY


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :