• Ferdinand  LEROY

     

    Né le 11 février 1774 à Vaire-sous-Corbie (Somme)

    Mort le 27 juillet 1828 à Vaire-sous-Corbie

    Fils de Firmin Leroy (manouvrier) et de Marie-Madeleine Quellin

    * LEROY Ferdinand

     

    Sous-lieutenant de dragons

    Chevalier de la Légion d'honneur le 17 mars 1815

    * LEROY Ferdinand

     

    A fait les campagnes de guerre avec le 4ème dragons

    A finit sa carrière aux dragons de la Gironde 

    * LEROY Ferdinand

    * LEROY Ferdinand


    votre commentaire
  •  

    Jean-Charles-François  LE MASSON

     

    Né le 21 novembre 1790 à Montdidier

    Mort le 8 juin 1849

    Fils de Charles-Godefroy Le Masson (marchand-négociant et notable) et de Marie-Madeleine Justine.

    *LE MASSON  Jean-Charles

    Sous-Lieutenant d'infanterie

    Chevalier de la légion d'honneur

    *LE MASSON  Jean-Charles 

    Entré au service le 30 septembre 1808 comme fusilier-grenadier

    Il passe comme soldat au 20ème rgt de tirailleurs le 31 octobre 1809

    Il fait les campagnes de 1810, 1811 et début 1812 en Espagne et au Portugal

    Caporal le 4 janvier1811 et fourrier le 31 janvier 1812

    Blessé par un coup de feu à la jambe droite le 15 janvier 1812

    En 1812, Il fait campagne en Prusse et en Pologne

    En 1813 c'est la campagne de Prusse et de Saxe

    Blessé par un coup de feu au bras gauche le 2 mai 1813 à Lutzen

    Chevalier de la Légion d'honneur le 14 mai 1813

    Il est nommé sergent-major le 21 avril 1813 et adjudant sous-officier le 10 juin 1813

    En 1814 et 1815, il est à l'armée du Nord et en Belgique

    Blessé par un coup de feu à la jambe gauche devant Courtrai en 1814

    Licencié le 5 septembre 1815

    Il reprend du service le 24 septembre 1815 comme adjudant sous-officier au 6ème rgt d'infanterie de la garde royale

    Nommé sous-lieutenant le 4 septembre 1816

    *LE MASSON  Jean-Charles

     


    votre commentaire
  • Jean-Baptiste-Joseph  LAMBERT

     

    Né le 24 juin 1773 à Rouvrel (Somme)

    Mort le 29 août 1834 à Amiens

    Fils de Claude-Joseph (menuisier) et de Marie-Anne Decaix

    * LAMBERT Jean-Baptiste-Joseph

     

    Lieutenant garde d'artillerie

    Chevalier de la légion d'honneur

    * LAMBERT Jean-Baptiste-Joseph

     

    Entré au service le 12 mars 1793, dans le 5ème bataillon de Paris devenu le 9ème rgt d'infanterie de ligne, passe canonnier le 4 novembre.

    Passe caporal-canonnier le 5 prairial an II, puis fourrier et sergent le 9 thermidor an III dans l'armée de Sambre et Meuse.

    Muté au bataillon provisoire d'artillerie de marine formé en Egypte, comme sergent-major le 12 fructidor an VII.

    Il passe conducteur d'artillerie en l'an VIII puis réformé dès le retour en France de l'armée d'Egypte le 6 ventôse an X.

    Il passe garde principal d'artillerie le 6 ventôse an XII, puis conducteur d'artillerie à l'école d'Auxonne le 30 mai 1806.

    Chevalier de la légion d'honneur le 29 mai 1806.

    * LAMBERT Jean-Baptiste-Joseph

    Le 12 juillet 1808, il est à la Grande armée à Livourne, comme garde d'artillerie.

    Nommé lieutenant en second à Dantzig le 12 juin 1813.

    Il passe garde d'artillerie de 3ème classe à Amiens le 1 septembre 1814 jusqu'en 1816.

    Il a combattu à Maubeuge, Fleurus, Neuwicht, aux Pyramides, à Eliopolis,à Rahamimié, Aboukir, Austerlitz, Iéna, Lubeck, Heilsberg....

    Il a fait les sièges de Charleroi, Maastricht, Aboukir, Le Caire et Dantzig.

    Mis en retraite après 24 ans de services et 23 campagnes de guerre.

    * LAMBERT Jean-Baptiste-Joseph

     

     


    votre commentaire
  • Charles-Honoré-Martial  LABITTE

     

    Né le 16 avril 1790 à Orival (aujourd'hui rattachée à Hornoy-le-Bourg)

    Mort le 6 octobre 1827 à Orival

    Fils de Jean-Louis-Honoré (laboureur) et de Marie-Madeleine Foulon

    * LABITTE  Charles-Honoré

     

    Lieutenant-Quartier maître d'infanterie

    Chevalier de la légion d'honneur

    * LABITTE  Charles-Honoré 

    Entré au service le 17 mars 1809 comme conscrit dans le 1er rgt de grenadiers de la Garde, devenu le 3ème rgt de tirailleurs.

    Il fait la campagne de 1809 en Autriche

    Celles de 1810 jusqu'au début 1813 en Espagne.

    Nommé caporal le 18 février 1811

    Blessé d'un coup de sabre au menton le 11 septembre 1812 à Tordesillas

    De retour d'Espagne, il fait la campagne de Prusse en 1813

    Fourrier le 1 mars 1813, adjudant sous-officier le 18 avril 1813, blessé d'un coup de feu à la jambe gauche le 27 août 1813 à Dresde.

    Chevalier de la légion d'honneur le 30 août 1813

    Nommé lieutenant le 20 novembre 1813.

    Campagne de Belgique en 1814

    * LABITTE  Charles-Honoré

    * LABITTE  Charles-Honoré

     

     


    votre commentaire
  • Pierre-Augustin  HURTOIS

     

    Né le 28 mai 1772 à Huppy (Somme)

    Mort le 2 juillet 1837 à Huppy

    Fils de Philippe Hurtois et de Marie-Anne Bautier

     

    Lieutenant d'infanterie

    Chevalier de la légion d'honneur

    * HURTOIS  Pierre-Augustin

    Cultivateur, il s'engage à 21 ans, le 15 septembre 1793, au 54ème régiment d'infanterie de ligne basé à Calais.

    Avec l'armée du Nord il a franchi a Meuse et le Rhin geléc en décembre 1794 et janvier 1795.

    Il participe à la campagne de Batavie de 1795 à 1798, il passe ensuite à l'armée du Rhin, il est de ceux qui assurent la victoire de Hohenlinden le 3 décembre 1800.

    Il est envoyé en Hollande de 1800 à 1802, il est nommé caporal le 19 floréal an IX.

    Il fait ensuite partie de l'armée de Hanovre jusqu'en 1805, nommé sergent le 1 ventôse an XIII et participe aux batailles d'Ulm le 20 octobre 1805 et d'Austerlitz le 2 décembre 1805.

    * HURTOIS  Pierre-Augustin

    Sergent de la grande armée de 1805 à 1809, il est blessé le 6 juillet 1809 près de Wagram.

    Muté à l'armée d'Espagne en 1809 où il est nommé sous-lieutenant le 18 mars 1813, puis lieutenant le 18 juillet 1813.

    Chevalier de la Légion d'honneur 

    De retour en France au 54ème rgt de ligne à Calais, il est admis à la retraite le 18 juillet 1814.

    De retour à Huppy, il se maria le 30 septembre 1818 avec Marie-Anne-Adélaïde Levasseur.

    Il mourut dans cette commune le 2 juillet 1837 âgé de 65 ans, apparemment sans descendance. 

    * HURTOIS  Pierre-Augustin


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique