• Etienne-Casimir  THIERRY

     

    Né le 20 décembre 1790 à Bussy-les-Poix  (Somme)

    Mort le 24 janvier 1850

    Fils de Adrien Thierry  de Marie-Françoise Deboffe

    * THIERRY  Etienne-Casimir

     

    Lieutenant d'infanterie

    Chevalier de la Légion d'honneur

     

    Entré au service comme conscrit le 7 avril 1809.

    Il passe caporal le 26 novembre 1809, fourrier l1 mai 1810 et sergent le 20 mai 1812.

    Licencié avec le corps le 11 août 1815.

    Il reprend du service dans la légion de la Dordogne le 11 novembre 1815 et fait campagne au corps des Pyrénées Occidentales.

    Nommé sergent-major le 1 juillet 1819

    Nommé lieutenant au 13ème régiment d'infanterie de ligne le 31 juillet 1822, en remplacement du démissionnaire, au corps d'observation des Pyrénées.

    Il fait la campagne d'Espagne de 1825 à 1845, nommé lieutenant en titre le 28 octobre 1827.

    Lieutenant de voltigeurs le 19 mars 1831

    Chevalier de la Légion d'honneur le 13 novembre 1832

    * THIERRY  Etienne-Casimir

     

     

     


    votre commentaire
  • Amable-François  TESTU

     

    Né le 2 janvier 1785 à Abbeville

    Mort le 13 février 1865  (probablement dans la Drôme)

    Fils de Jacques-Nicolas Testu (teinturier) et Madeleine-Geneviève Gavois

    * TESTU  Amable-François

     

    Lieutenant au train d'artillerie

    Chevalier de la Légion d'honneur en 1853.

    Médaille de Sainte-Hélène

    * TESTU  Amable-François

     

    Enrôlé volontaire le 19 septembre 1802 au 1er bataillon du Train d'artillerie, il fait campagne sur les côtes de l'océan ans 13 et 14.

    Brigadier le 1 janvier 1806, il fait campagne avec la Grande armée en Autriche.

    En 1807, il fait campagne en Prusse et en Pologne, il a été blessé à la jambe gauche au passage du Bug (Pologne) et d'un coup de lance au poignet gauche à Glistadt (Prusse).

    Fourrier le 6 juillet 1809, il fait campagne en Autriche.

    Maréchal des logis le 14 avril 1811

    Mdl-chef  au Train des équipages de l'ex-garde le 1 août 1812, campagne de Russie

    * TESTU  Amable-François

    Sous-lieutenant le 2 mai 1813, campagne de Saxe

    Lieutenant le 3 janvier 1814, campagne de France

    Il passe au 2ème escadron le 10 novembre 1814 jusqu'au 31 décembre 1815 jour du licenciement de l'escadron.

    Admis au traitement de réforme pour 5 ans.

    13 ans de services actifs.

    Il reçoit tardivement la Légion d'honneur le 21 janvier 1853.

    * Lettre destinée à l'Empereur Napoléon III

    * TESTU  Amable-François

     

    * TESTU  Amable-François


    votre commentaire
  • Jean-Baptiste-Alexandre  PROUSEL

     

    Né le 16 octobre 1787 à Méricourt-L'Abbé (Somme)

    Mort le 30 mars 1865 à Aubercourt (Somme)

    Fils de J-B Prousel (laboureur) et de Marie-Madeleine Cannelé

    Marié à Florentine Outurquin

    * PROUSEL J-B

     

    Sous-lieutenant au 2ème régiment de carabiniers

    Chevalier de la Légion d'honneur le 15 octobre 1814

     

    Fut maire d'Aubercourt.

    * PROUSEL J-B


    votre commentaire
  • Pierre-Jean-Baptiste  PORTAL

    Orthographié Duportal par erreur sur certains documents.

     

    Né le 25 octobre 1775 à Abbeville (Somme)

    Mort le 8 juillet 1840 à Rue (Somme)

    Fils de Jean-Baptiste Portal et  Marie-Elizabeth Manger

    * PORTAL  Pierre-Jean-Baptiste

     

    Sous-Lieutenant de cavalerie

    Chevalier de la Légion d'honneur

    * PORTAL  Pierre-Jean-Baptiste Gendarme d'élite (peinture de François Flameng)

     

    Entré au service comme soldat au 104ème rgt d'infanterie de ligne le 4 septembre 1791, il fait campagne à l'armée du Nord en 1792, 1793 et 1794.

    Blessé par balles à la jambe droite à Spremont (Belgique) en 1794.

    Il fait la campagne d'Italie comme brigadier au 20ème dragons en 1796, il est blessé à la tête par un coup de couvilleur asséné par un canonnier autrichien, en chargeant à Castiglione.

    Fait les campagnes de l'an 5 à 9 en Espagne

    Passe au 10ème rgt de hussards en 1801

    Fait les campagnes des ans 11 à 13 en Autriche, l'an 14 en Prusse.

    Il est blessé par un coup de feu au bas-ventre à Sankt-Polten pendant la campagne d'Austerlitz.

    1806 et 1807 en Prusse et en Pologne, il est blessé par un coup de sabre à la main droite à Iéna

    1808 à 1810 en Espagne, il passe aux gendarmes d'élite à la 1ère légion en 1810.

    Il fait campagne de 1811 à 1813 en Silésie.

    Chevalier de la Légion d'honneur le 10 février 1813.

    Nommé Maréchal des logis au 4ème rgt de chasseurs à cheval le 2 mars 1813.

    Il fait la campagne de France en 1814

    Nommé maréchal des logis-chef le 26 février 1815 et sous-lieutenant le 22 mars 1815.

    *Lettre du maire de Rue, intercédant en sa faveur.

    * PORTAL  Pierre-Jean-Baptiste


    votre commentaire
  • François-Toussaint  PERANSSON

     

    Né le 1 novembre 1780 à Amiens

    Mort le 10 octobre 1861 à Amiens, habitait rue de Bourbon.

    Fils de Jean-François Péransson et de Marie Grenet

    * PERANSSON François-Toussaint

     

    Grenadier à cheval de la Garde

    Sous-lieutenant de la Garde nationale d'Amiens

    Chevalier de la Légion d'honneur

    * PERANSSON François-Toussaint

    Entré au service le 28 prairial an VII comme chasseur à cheval au 5ème rgt.

    Grenadier à cheval dans la Garde le 1 avril 1813.

    Brigadier le 3 avril 1814.

    Grenadier dans la Garde du corps du roi le 7 août 1814

    A fait les campagnes de l'an VIII à 1814.

    Chevalier de la Légion d'honneur le 12 novembre 1814

    Mis en congé absolu le 31 octobre 1815 apres 16 ans et demi de services.

    Nommé sous-lieutenant de la compagnie d'artillerie de la garde nationale d'Amiens.

    * PERANSSON François-Toussaint

     

    * PERANSSON François-Toussaint

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique