• Vincent-Louis-Alphonse  FOY

     

    Né le 14 avril 1796 à Ham (Somme)

    Mort le 15 janvier 1888 à Paris

    Fils d'Honoré-Fabien Foy, neveu du général Maximilien-Sébastien Foy et frère cadet du général Adrien-Hippolyte-Arthur Foy.

     

    Capitaine d'Etat-major

    Chevalier et officier de la Légion d'honneur

    Chevalier de l'ordre royal de Charles III d'Espagne

     

    * FOY  Vincent-Louis-Alphonse 

    Il fit la campagne de 1815 à la Grande Armée comme sous-lieutenant au 92ème régiment d'infanterie, il se battit aux Quatre-Bras et à Waterloo.

    Après la révolution de 1830, il fut attaché en tant que capitaine à l'état-major du général Lafayette.

    Chevalier de la Légion d'honneur le 2 mai 1831.

    Le 31 mai 1831, il obtint le titre d'administrateur en chef des lignes télégraphiques et fut élu député en novembre 1831 par le collège électoral de Chauny (Aisne).

    Officier de la Légion d'honneur le 30 avril 1844.

    * FOY  Vincent-Louis-Alphonse

    Démissionnaire pendant une année, il fut réintégré en 1849 dans son poste d'administrateur des lignes télégraphiques qu'il occupa jusqu'au 9 janvier 1854.

    Il meurt le 15 janvier 1888 à son domicile parisien du 16 rue Bayard.

    * FOY  Vincent-Louis-AlphonseOrdre royal de Charles III d'Espagne

     

     


    1 commentaire
  • Honoré-Fabien  FOY

     

    Né le 21 février 1761 à Ham (Somme)

    Mort le 7 novembre 1838 à Ham

    Fils de Florent Foy et de Elisabeth-Joachine Wisbecq

    Frère ainé du général Maximilien-Sébastien Foy (1775-1825)

     

    * FOY  Honoré-Fabien

     

    Capitaine de la Garde Nationale

    Chevalier de la Légion d'honneur

    Maire de la ville de Ham

     

    * FOY  Honoré-Fabien 

    En 1792, il fait son service volontaire de gendarme pendant 4 ans, il évite le pillage d'un château voisin en 1794.

    En 1795, il a contribué à empêcher l'évasion de 200 prisonniers Autrichiens détenus au fort de Ham.

    En 1815, en tant que capitaine de la garde nationale il n'a ouvert les portes de la ville aux Alliés qu'à l'heure convenue, malgré les feux de mousqueterie et d'artillerie.

    En 1816 il est destitué par le gouvernement de Louis XVIII, de la place de directeur des Postes pour avoir eu 2 enfants à Waterloo...

    Il exerce ensuite la profession de marchand-orfèvre.

    En 1830, il est nommé maire de la ville de Ham.

    Le 6 mai 1831, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur.

    *Sa sépulture au cimetière de Ham 

    * FOY  Honoré-Fabien

    * FOY  Honoré-Fabien


    votre commentaire
  • Louis-François-Joseph  FLOURY

     

    Né le 22 août 1784 à Amiens

    Mort en juillet 1868 à Paris

    Fils de Antoine-Joseph Floury (maitre de pension) et de Suzanne-Angélique Dessolles.

    * FLOURY  Louis-François

    Capitaine d'infanterie

    Chevalier de la Légion d'honneur

     

    * FLOURY  Louis-François

    Il entre au service comme soldat au 8ème rgt de cuirassiers le 11 juillet 1806

    Il fait campagne en Allemagne de 1809 à 1813, il est blessé à Essling le 21 mai 1809 de 2 coups de sabre et d'un coup de lance.

    Il passe gendarme à la compagnie de la Frise en Hollande le 2 octobre 1811, puis gendarme d'élite le 4 mars 1813.

    Passe au 2ème rgt de chevau-léger-lanciers de la garde comme maréchal des logis le 29 avril 1813.

    Sous-lieutenant au 13ème cuirassiers le 25 mai 1813, le 18 octobre 1813 à la bataille de Leipzig, il faisait partie de l'escadron qui  sauva des mains de l'ennemi les généraux Regnier et Durut, ainsi que l'artillerie de la division.

    Le même jour, il a chargé le premier avec intrépidité sur une batterie de 4 pièces de canon et a contribué à s'en emparer.

    Lieutenant le 25 février 1814, il fait la campagne de France.

    Passe dans la gendarmerie royale de Paris le 23 janvier 1815.

    Admis au traitement de réforme le 21 février 1821.

    Reprend du service comme lieutenant au bataillon de voltigeurs corses le 20 novembre 1822 jusqu'au 1 mai 1826 où il est mis en traitement de réforme.

    Reprend du service comme lieutenant dans la Légion étrangère le 23 février 1833, nommé capitaine le 22 octobre 1833, il fait la campagne d'Afrique de 1833 à 1835.

    Mis en non-activité le 27 juillet 1835.

    Remis en service comme capitaine du 16ème rgt d'infanterie de ligne le 31 mars 1836.

    Mis en retraite définitive le 1 février 1838.

    Chevalier de la Légion d'honneur le 9 août 1854.

    Il décède en juillet 1868 à son domicile parisien du 100 rue de la Harpe dans le 11ème arrondissement.

    * FLOURY  Louis-François

     


    votre commentaire
  • Charles-Armand-Alexandre de FLECHIN

    Comte

     

    Né le 9 janvier 1787 à Noyelles-en-Chaussée (Somme)

    Mort le 25 juillet 1845

    Fils du comte Charles-François-Joseph de Fléchin et de Marie-Madeleine-Marguerite Dary d'Ernemont.

    Marié en 1818 à Abbeville avec Hermine-Sophie-Adélaïde de Linars.

     

    * FLECHIN  Charles-Armand

     

    Capitaine de cuirassiers

    Chevalier de la Légion d'honneur

     

    * FLECHIN  Charles-Armand 

    Entré au service comme gendarme d'ordonnance le 24 septembre 1806

    Brigadier le 8 juin 1807

    Sous-lieutenant à la suite au 11ème cuirassiers le 16 juillet 1807

    Sous-lieutenant en pied et chevalier de la Légion d'honneur le 16 mai 1809 

    Llieutenant le 15 octobre 1809

    A fait la campagne d'Allemagne de 1806 à 1809

    * FLECHIN  Charles-Armand

     

    Nommé capitaine le 16 juillet 1812

    Fait les campagnes de 1812 à 1814

    Passé en cette qualité aux cuirassiers du roi le 1 mai 1814

    Capitaine au 2ème régiment de cuirassiers de la Garde Royale le 12 octobre 1815

    * FLECHIN  Charles-Armand


    votre commentaire
  • Louis-Florent  FERLIN

     

    Né le 2 janvier 1770 à Roye (Somme)

    Mort le 23 avril 1837 à Roye

    Fils de Pierre-Florent Ferlin (maître-cordonnier) et de Marie-Anne Clavière

    * FERLIN  Louis-Florent

     

    Capitaine d'infanterie

    Chevalier de la Légion d'honneur

     

    * FERLIN  Louis-Florent 

    Entré le 5 octobre 1792 comme soldat au 5ème bataillon de la Somme.

    Caporal le 4 avril 1793 et sergent le 17 septembre 1793

    Sergent-major le 3 floréal an III

    Sous-lieutenant le 21 germinal an XII

    Lieutenant le 31 décembre 1807

    Il a fait les campagnes de l'armée du Nord, de Sambre et Meuse, de Rhin et Moselle, de Hanovre et Gallo-Batave, en Helvétie et sur le Danube.

    Capitaine au 84ème rgt d'infanterie de ligne le 8 juillet 1809 à l'armée d'Italie.

    * FERLIN  Louis-Florent

    Chevalier de la Légion d'honneur le 8 juillet 1809.

    Il fait la campagne de Russie en 1812 avec la Grande Armée, blessé à la fesse gauche par un coup de feu le 24 octobre 1812 à la bataille de Mariariolossavolz.

    Prisonnier de guerre le 14 novembre 1812 à Smolensk, rentré au corps en février 1815. 

    * FERLIN  Louis-Florent

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique