• François-Firmin-Parfait  DEQUEN 

     

    Né le 17 avril 1780 à Doullens (Somme)

    Mort le 4 février 1859 à Doullens

    * DEQUEN  François-Firmin

     

     

    Capitaine d'infanterie

    Chevalier de la légion d'honneur

    * DEQUEN  François-Firmin

     

    Soldat au 39ème rgt d'infanterie de ligne le 10 janvier 1803

    Fourrier-grenadier le 17 août 1803

    Sergent le 12 octobre 1804, il fait les campagnes des ans XII et XIII sur la flotille.

    De l'an XIV à 1808, il fait la campagne d'Allemagne où il reçoit un coup de feu à la cuisse gauche à la bataille d'Elchingen, nommé sergent-major le 26 mai 1806, adjudant-sous-officier le 16 janvier 1807 et sous-lieutenant de grenadiers le 13 novembre 1808.

    De 1809 à 1813 il fait la campagne d'Espagne où il est nommé lieutenant le 4 mars 1810, lieutenant aide-major le 16 février 1812 et capitaine le 16 août 1813.

    Il s'est particulièrement distingué à la tête d'une compagnie de grenadiers en enlevant un retranchement à la baïonnette le 4 mai 1813 près de Maron en Biscaye.

    Il se fit remarquer au siège de Castro.

    Il passe aide de camp du général-baron Maucune le 23 septembre 1813.

    En 1814, il est en Italieoù il reçoit le titre de chevalier de la légion d'honneur le 15 mars 1814.

    * DEQUEN  François-Firmin

    Mis en non-activité le 1 septembre 1814.

    Nommé capitaine de la légion du Gers le 26 juin 1816.

    Mis en congé illimité le 1 décembre 1820 et en solde de non-activité le 1 juillet 1824.

    Il est nommé adjudant de la place d'Amiens le 2 décembre 1830

    *lettre à Napoléon III

    * DEQUEN  François-Firmin


    votre commentaire
  • Pierre-Firmin DELONDRES

     

    Né le 18 juillet 1774 à Grand-Laviers (Somme)

    Mort le 2 juin 1840 à Abbeville

    Fils de Jean-François Delondres et de Marie-Françoise Domart

    * DELONDRES  Pierre-Firmin

     

    Capitaine d'infanterie

    Chevalier de la Légion d'honneur

    * DELONDRES  Pierre-Firmin

     

    Soldat au 29ème rgt de ligne le 26 nivôse an II

    Caporal le 1 messidor an VII

    Sergent le 4 fructidor an XI

    Sous-lieutenant le 9 juillet 1809, a reçu un coup de feu à la tête à Enzersdorf le même jour.

    Llieutenant le 25 novembre 1811

    Adjudant-major capitaine le 27 février 1813, blessé de 5 coups de sabre à la tête et d'un coup de baïonnette à la main gauche, en mars 1813, à Fehatland près de Dantzig

    Il a fait toutes les campagnes de l'an II à 1813

    Chevalier de la légion d'honneur le 12 juin 1813.

    Après le siège de Dantzig, il est fait prisonnier de guerre le 2 janvier 1814, il sera libéré le 7 novembre 1814.

    * DELONDRES  Pierre-Firmin

    * DELONDRES  Pierre-Firmin

     


    votre commentaire
  • Toussaint  DELLIER

     

    Né le 3 juin 1788 à Allery (Somme)

    Mort le 20 juin 1873 à Abbeville ( au 7 rue des Rapporteurs).

     

    Capitaine d'infanterie

    Chevalier de la Légion d'honneur

    * DELLIER  Toussaint

     

    Entré au service comme soldat dans le 39ème rgt de ligne le 11 juillet 1807.

    Caporal le 6 novembre 1807

    Il fait la campagne d'Espagne, nommé fourrier le 21 juin 1808,Blessé d'un coup de feu à la jambe droite à la bataille de Tudella (Espagne).

    Sergent au 116ème de ligne le 1 septembre 1809 puis sergent-major le 11 septembre 1809.

    Sous-lieutenant le 1 mai 1813

    Lieutenant le 26 juillet 1813 et capitaine le 3 décembre 1813

    Il passe avec son grade au 93ème rgt de ligne

    Chevalier de la Légion d'honneur le 27 octobre 1814

    Blessé le 18 juin 1815 à Mont-Saint-Jean par une balle qui a atteint l'oeil droit pour ressortir par l'oreille, laissé pour mort et dépouillé de ses vêtements.

    Il a fait campagne en Espagne de 1808 à 1814, puis à l'armée du Nord en 1815.

    Nommé capitaine de la légion de la Somme par décision du roi le 8 janvier 1817 puis au 40ème rgt de ligne à la dissolution de la légion le 18 décembre 1820.

    Admis à la retraite le 26 décembre 1821 et congédié le 21 février 1822..

    Nommé capitaine des sapeurs pompiers d'Airaines à son retour.

    Chevalier de la Légion d'honneur tardivement, le 27 août 1855.


    votre commentaire
  • Marie-Henry  De LIGNIERES

    Comte

    * De LIGNIERES Marie-Henry

     

    Né le 31 décembre 1785 à Ham (Somme)

    Mort le 24 octobre 1866 à Sancourt (Hameau de Viefville)

    Fils de Marie-Charles-Nicolas,comte De Lignières et de Henriette-Marguerite Le Conte de La Ville aux Bois.

     

    Lieutenant aux chasseurs de la Garde

    Capitaine des grenadiers de la légion de la Somme

    Chevalier de la Légion d'honneur

    * De LIGNIERES Marie-Henry

     

    Elève à l'école militaire de Fontainebleau

    Nommé sous-lieutenant au 59ème de ligne le 11 décembre 1806, il fait les campagnes de la Grande Armée de 1806 à 1809.

    Lieutenant le 10 mai 1809, il fait la campagne d'Espagne en 1809 et 1810.

    En 1811, il tient garnison à Cherbourg.

    Le 8 février 1812, il passe comme lieutenant en second aux chasseurs royaux de France et fait la campagne de Russie.

    En 1813, il est en Saxe  et passe lieutenant en premier le 8 avril 1813, il se distingue à Dresde où il est fait chevalier de la Légion d'honneur des mains de l'Empereur le 14 septembre.

    * De LIGNIERES Marie-Henry

    En 1814 c'est la campagne de France, il est aide de camp du général Herbin-Desseaux le 11 juillet 1814.

    Nommé capitaine des grenadiers de la légion de la Somme le 1 février 1816, puis de la légion du Bas-Rhin le 16 novembre 1816.

    Il s'est marié le 21 mars 1817 à Fontaine-en-Dormois (Marne) avec  Françoise-Jacquette-Louise Baugier de Bignipont.

    *Son fils Henri-Gustave-Marie, comte De Lignières, né en 1822 à Sancourt, décédé en 1888 fut général de brigade sous le Second Empire. 

    * De LIGNIERES Marie-Henry

    Il rédigea ses mémoires dans ce livre

    * De LIGNIERES Marie-Henry

     


    votre commentaire
  • Sulpice-Nicolas DELGORDE

    Né le 2 septembre 1769 à Saint-Sulpice (maintenant rattaché à Ham)

    Mort le 27 décembre 1853 à Laon ou Marle (Aisne)

    Fils de Jean-François Delgorde (employé ambulant dans les fermes du Roy) et de Catherine Mas.

    DELGORDE  Sulpice-Nicolas

     

    Capitaine

    Chevalier et Officier de la Légion d'honneur

    DELGORDE  Sulpice-Nicolas

     

    Entré au service le 13 décembre 1790 comme canonnier au 7ème rgt d'artillerie à pied.

    Fourrier le 10 août 1793, sergent le 28 janvier 1794, il fait campagne de 1792 à 1794 à l'armée de Moselle.

    De 1795 à 1799, il est à l'armée du Rhin et Moselle, sergent-major le 28 novembre 1798.

    En 1800 et 1801 à l'armée Gallo-Batave

    En 1804 et 1805 sur les côtes de l'océan puis de 1806 à 1809 à la Grande Armée, lieutenant de 2ème classe en 1806 et lieutenant de 1ère classe en 1808.

    Nommé capitaine, commandant le 1er bataillon de pontoniers de la 5ème compagnie le 14 mars 1811.

    Toujours à la Grande Armée de 1812 à 1814, chevalier de la L-H le 21 avril 1813..

    Mis en retraite en octobre 1815 après 24 ans d'activité et 18 campagnes de guerre.

    Officier de la L-H le 28 novembre 1831.

    DELGORDE  Sulpice-Nicolas


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique