• Jean-Baptiste  DORRIVAL

     

    Né le 24 juillet 1758 à Abbeville

    Mort le 5 mars 1820 à Poligny (Jura)

    Fils de Alexandre-Joseph Dorrival (tailleur de meules à moulin) et de Marie-Jeanne Vencalle.

    * DORRIVAL  Jean-Baptiste

     

    Capitaine d'infanterie

    Chevalier de la légion d'honneur

    * DORRIVAL  Jean-Baptiste

     

    Soldat dans une compagnie franche, adjointe au 1er bataillon du Pas-de-Calais le 20 août 1791.

    Sergent-major le 15 mars 1792

    Sous-lieutenant en l'an II, il passe au 5ème bataillon de chasseurs le 9 germinal an II, puis au 15ème rgt d'infanterie de ligne le 23 messidor an III.

    Lieutenant le 6 frimaire an V

    Capitaine le 9 floréal an V

    Chevalier de la légion d'honneur le 14 mars 1806.

    19 ans de services du 20 août 1791 au 11 avril 1811 pour 15 campagnes de guerre.

    * DORRIVAL  Jean-Baptiste


    votre commentaire
  • Noël-Jacques-François  DEVISME

     

    Né le 24 décembre 1757 à Amiens

    Mort le 12 juin 1831 à Paris

    * DEVISME  Noël-Jacques

     

    Capitaine d'infanterie légère

    Chevalier de la légion d'honneur

    * DEVISME  Noël-Jacques

     

    Soldat au 60ème rgt d'infanterie le 29 février 1776

    Caporal le 1 mars 1778 et sergent le 12 avril.

    Congédié le 15 juin 1785.

    Il reprend du service comme capitaine du 3ème bataillon de la Somme le 2 septembre 1791, il sort de ce bataillon pour prendre le commandement d'une compagnie de canonniers le 5 floréal an II.

    Blessé par un coup de feu à la main gauche en 1793, puis par un coup de feu à la jambe gauche et à l'oeil gauche au siège de Ypres.

    Réformé le 20 thermidor an X,époque du licenciement de la compagnie.

    Nommé capitaine du 15ème rgt d'infanterie légère par arrêté du Consul le 20 messidor an XI.

    Présent à Austerlitz en 1805 où il est blessé par un coup de feu à la poitrine.

    * DEVISME  Noël-Jacques

    Chevalier de la légion d'honneur le 14 mars 1806.

    Mis en retraite le 20 octobre 1806.

    Nommé capitaine de la compagnie de réserve du département du Cher en 1808.

    Mis en retraite définitive le 1 juillet 1811 après 27 ans de services actifs et 19 campagnes de guerre.

    * DEVISME  Noël-Jacques

     


    votre commentaire
  • Jean-Louis  DESTEUQUE

     

    Né le 9 avril 1778 à Hervilly (Somme)

    Mort le 28 février 1859

    Fils de François Desteuque (employé dans les fermes du Roy) et de Marie-Madeleine Piot

    * DESTEUQUE Jean-Louis

     

    Capitaine du génie

    Chevalier de la légion d'honneur

    * DESTEUQUE Jean-Louis

     

    Entré comme sapeur au 4ème bataillon le 17 avril 1798

    Il fait les campagnes de 1799 et 1800 aux armées du Rhin et du Danube, il participe au siège de Philisbourg en 1800 et à la bataille d'Hohenlinden.

    Caporal le 26 mai 1801 et sergent le 31 mai 1802 pendant la campagne de Hollande.

    De 1803 à 1805 il est au camp de Boulogne.

    De 1806 à 1808 au corps du Centre dans l'armée de réserve puis au corps de grenadiers en Allemagne, il est au siège de Dantzig et de Graudentz en 1807, il combat à Dostrolenka et à Friedland.

    Chevalier de la légion d'honneur le 14 mai 1807.

    Il est nommé lieutenant en second au 1er bataillon de sapeurs le 20 août 1809 et prend part aux batailles de Wagram, Ratisbonne, Ebersberg, Eslingen, Inaïm en 1809.

    En 1810 il fait la campagne des provinces illyriennes, il est nommé lieutenant en premier le 20 juillet 1811.

    Le 27 janvier 1812, il passe au bataillon de sapeurs de l'île d'Elbe et fait la campagne de Russie.

    En 1813 et 1814 campagne d'Allemagne où il est nommé capitaine en second le 14 mai 1813.

    Pendant le siège de Wittemberg, il fut mis à l'ordre du jour pour avoir dans une sortie avec 60 hommes, franchi un bataillon ennemi, et empêcher de bruler le pont sur l'Elbe grâce à l'intrépidité de ses sapeurs.

    Il est fait prisonnier à Wittemberg le 19 janvier 1814, dès son retour il est envoyé au 1er rgt du corps royal du génie à Saint-Omer le 5 avril 1815.

    Rentre en demi-solde le 3 août 1815

    Nommé capitaine de la 1ère compagnie de voltigeurs dans la légion du Morbihan le 5 septembre 1816 jusqu'à fin 1820, date de sa mise en retraite.

    * DESTEUQUE Jean-Louis

     


    votre commentaire
  • Théodore-Nicolas-Joseph  DESMARETS

     

    Né le 19 avril 1769 à Amiens

    Mort le 8 décembre 1841 à Guipavas (Finistère)

    Marié à Antoinette-Perrine Jacob

    Son fils: Théodore-Vincent-François, né en 1814 à Brest, sera Chef de bataillon d'infanterie et chevalier de la L-H

    * DESMARETS  Théodore-Nicolas

     

    Capitaine d'infanterie

    Chevalier de la légion d'honneur le 12 novembre 1808

    * DESMARETS  Théodore-Nicolas

     

    Entré au service au 4ème régiment de dragons le 29 mars 1788, réformé le 26 mars 1791.

    Reprend du service comme soldat au 34ème rgt d'infanterie le 27 juillet 1792.

    Blessé au bras droit par un coup de feu le 5 avril 1793.

    Caporal le 11 frimaire an V, fourrier le 1er prairial an VII, sergent le 14 florréal an VII, sergent-major le 1 floréal an VIII, sous-lieutenant le 16 fructidor an XI.

    Il fait les campagnes de 1792 à l'an XIV aux armées des Ardennes, du Nord et du Rhin

    En 1806, il est en rade de Brest, en 1807 au camp de Saint-Renan sur les Cotes de l'Océan, il est nommé lieutenant le 1 février 1807 et adjudant-major le le 21 mai 1807.

    En 1808, il fait la campagne du Portugal où il est nommé capitaine du 15ème rgt d'infanterie

    De 1809 à 1812 il est en Espagne, nommé capitaine de la 40ème cohorte le 20 août 1812.

    En 1813, il est en Allemagne comme capitaine du 140ème rgt de ligne le 12 février 1813 juqu'au 16 septembre 1814.

    25 ans de service actifs

    * DESMARETS  Théodore-Nicolas

    * DESMARETS  Théodore-Nicolas


    votre commentaire
  • Pierre-Jean-Baptiste-Auguste  DESJARDINS

     

    Né le 11 août 1768 à Amiens

    Mort le 24 août 1828 à Vannes !! (Il y habitait en 1816)

    * DESJARDINS  Pierre-Jean-Baptiste

     

    Capitaine de cavalerie

    Chevalier de l'ordre du mérite de Bavières le 16/11/1809

    Chevalier de la légion d'honneur le 17/3/1815

    * DESJARDINS  Pierre-Jean-Baptiste

     

    Il entre au service le 1 août 1791 comme grenadier au bataillon de la Somme, envoyé au secours de Lille.

    Il passe aux grenadiers de Paris, section Le Pelletier le 1 mars 1792.

    Il passe ensuite dans la cavalerie comme hussard dans le 11ème rgt le 4 frimaire an II.

    Le 7 floréal an VI, il passe dragon dans le 13ème rgt, nommé fourrier le 13 prairial an VII, maréchal des logis le 6 floréal an VIII, mdl-chef le 30 fructidor an VIII.

    Sous-lieutenant le 1 messidor an XI

    Lieutenant le 9 novembre 1806, il passe aide de camp du général Moulin le 26 avril 1807.

    Nommé capitaine le 5 mai 1809 puis passe au 2ème rgt de dragons le 26 avril 1810.

    Préretraité le 1 avril 1812.

    Remis capitaine à la 40ème cohorte le 20 août 1812.

    Capitaine quartier-maître au 140ème rgt le 12 février 1813.

    Mis en retraite lors de la dissolution du rgt le 16 septembre 1814.

    A fait toutes les campagnes de l'an II à 1810.

    Blessé à plusieurs reprises : 5 coups de lance, 1 coup de feu à la jambre droite, 1 coup de sabre à la main gauche.

    * DESJARDINS  Pierre-Jean-Baptiste

     

    * DESJARDINS  Pierre-Jean-Baptiste


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique